PS : Damien Alary recule

 

Stéphane Tortajada, Premier fédéral du PS gardois, bouillonnait et  annonçait le week-end passé « une clarification » et « des rencontres » pour tordre le cou aux rumeurs. Une manière pour le parti socialiste, qu’il représente dans le Gard, de reprendre pied sur des enjeux personnels.

 

Avant même que l’information ne tombe, les rumeurs ont enflé jusqu’à devenir vérité : le président du CG ne sera pas candidat à Nîmes. Un recul expliqué par le risque de perdre le Conseil Général… Jean Denat, prêt à la relève, appréciera. Porte ouverte à Françoise Dumas. Quid de Sébastien Gros, le parachuté très présent sur le territoire ? Le non-cumul de mandat réduit les ardeurs mais surtout le potentiel de candidats en stock.

 

Damien Alary annonçant qu'il revient sur sa candidature au nom de conditions non remplies (union de la gauche sur son nom) et de conditions à remplir ingérables pour cause de délai (être propriétaire d'une résidence à Nîmes); tout autant que pour répondre à l'angoisse des responsables PS au Conseil Général qui souhaitent qu'il se concentre sur l'institution. Une préoccupation entendue par C.Borgel (PS) au national.... Mais appuyant sur le fait que sa candidature était la plus évidente à Nîmes pour l'emporter sur la droite...

 

Si cette annonce portée par les rumeurs mais surtout par une désunion globale des forces de gauche, voire des dissensions non-dites mais tellement affichées entre responsables PS, a été le non-événement de ce début de semaine.

 

Parmi les propos, alors qu'un journaliste tentait de démêler une forme de responsabilité de politique interne au PS, un lapsus sur "Stéphane Tortajada a joué son jeu" (au lieu de son rôle) qui interpelle. Ce dernier aurait-il des ambitions? Le 1er fédéral a-t-il ou non mené comme il aurait du le faire les contacts avec les autres forces de gauche? Damien Alary a bien rencontré les leaders, mais quid du soutien du parti?

 

Le président du CG rejoint donc sa barque et ce "au niveau départemental", sous-entendant un engagement peu régional. Pourtant le CG est voué à disparaitre en tant que tel et devenir une antenne du conseil régional....

 

Sera-t-il candidat aux sénatoriales? un poste probablement plus confortable et dans la mesure où le CG reculera dans l'exécutif, un poste "cumulable"?

 

Les cuisines ne sont pas fermées.

 

SV

 

 

 

 

s'inscrire à la newsletter

e-liberal actus

illustrSoinsDent

Soins dentaires

 

La prévention et les soins reculent.

Le recours de dernière minute se généralise alors que risques et conséquences pour l'organisme sont conséquents.

 

En ligne,

l'enquête de l'URPS Chirurgiens-Dentistes LR

 

Pour identifier et améliorer l'offre de soin et la communication sur l'accès aux soins

 

Merci de participer et de diffuser le plus largement possible cette enquête autour de vous.