Permis de séjour : fin des soldes à Nimes

26 juin : Permis de séjour

Une femme d'une cinquantaine d'années, agent de la Préfecture de Nîmes au service des étrangers depuis 5 ans, a été placée en garde à vue pour corruption le 26 juin. Un trafic de permis de séjours mené avec un complice à l’extérieur. Elle délivrait des titres de séjour contre de l’argent (de 500€ à 6 000€). Des titres délivrés le week-end, voilà de quoi interpeller les services de la préfecture qui ont mené leur enquête. Le service comprend une trentaine de personnes, « un cas isolé » précise-t-on à la Préfecture.

s'inscrire à la newsletter

e-liberal actus

illustrSoinsDent

Soins dentaires

 

La prévention et les soins reculent.

Le recours de dernière minute se généralise alors que risques et conséquences pour l'organisme sont conséquents.

 

En ligne,

l'enquête de l'URPS Chirurgiens-Dentistes LR

 

Pour identifier et améliorer l'offre de soin et la communication sur l'accès aux soins

 

Merci de participer et de diffuser le plus largement possible cette enquête autour de vous.