Espace Presse

SPMS : Christophe Gautier prend les rênes du SMPS au nom de la "spécificité" des métiers hospitaliers

Ce 21 juin à Angers, le SMPS s'est officiellement doté d'un nouveau président à l'occasion de son 66e congrès, Christophe Gautier prenant la suite de Philippe Blua. L'occasion pour le nouveau dirigeant de réancrer le syndicat comme "le" défenseur des spécificités hospitalières.

Loin du discours à charge tenu l'an dernier à Strasbourg au devant de la DGOS, alors pilotée par Annie Podeur, contre "l'incroyable inertie de l'État" (lire notre article du 24/06/2012), le climat était plus à la "douceur angevine", pour citer le nouveau responsable de l'offre de soins, François-Xavier Selleret, ce 21 juin à Angers à l'occasion des discours d'ouverture du 66e congrès du Syndicat des manageurs publics de santé (SMPS). Ce rendez-vous, marqué par le passage de témoin entre Philippe Blua, président depuis trois ans, et Christophe Gautier, directeur du CH de Pau (lire nos brèves du 13/02/2012 et du 20/03/2012), a toutefois été l'occasion, pour ces deux dirigeants, de réaffirmer le "malaise très profond", persistant chez des Directeurs d'hôpital (DH) noyés sous les injonctions contradictoires, dans leur rapport aux tutelles, particulièrement aux ARS (lire notre dossier du 30/03/2012). Mais plus globalement, la critique a fusé cette année sur "l'ethnocentrisme" du ministère de la Fonction publique, accusé par Philippe Blua, sous sa volonté d'uniformiser les trois fonctions publiques, de traiter l'hospitalière (FPH) "comme les anciennes colonies" : "Ce que nous avons, vous l'aurez peut-être un jour. Ce que vous avez, nous ne l'avons pas et c'est inacceptable !" Et le syndicaliste d'insister, pour son dernier discours : "Nier la diversité, c'est nier la modernité !"

La FPH menacée par l'inter-fonction publique

François-Xavier Selleret a également reconnu que cette "montée de l'inter-fonction publique" – avec d'ailleurs pour la première fois dans le nouveau gouvernement une ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, compétente sur chacune des trois branches –, avait une contrepartie délicate à inverser : une difficulté à faire reconnaître les spécificités des métiers de la FPH dans un ministère plus au fait de ceux de l'État (FPE) voire de la Territoriale (FPT). Cet appel à reconnaissance des "spécificités" hospitalières se transpose également, pour le SMPS, dans le débat actuel sur la fusion entre corps des DH et des Directeurs d'établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux (D3S, lire notre article du 18/04/2012 et nos brèves du 14/05/2012 et du 25/05/2012). La ligne de partage entre les partisans de ce projet, SYNCASS-CFDT, CH-FO et UFMICT-CGT, et ses détracteurs, SMPS et Association des directeurs d'hôpital en tête (ADH), a été réaffirmée par les deux responsables du syndicat. Face à cette fusion, qualifiée de "mauvaise réponse à une véritable et légitime revendication", Christophe Gautier défend "l'émergence de véritables équipes territoriales de direction D3S" et la mise en place de "passerelles" entre les deux corps. Le tout complété par "une réflexion prospective" sur les conditions d'exercice du métier de DH à dix ans : "Il faut régler la question des D3S présents dans les équipes de direction d'hôpital sur des postes de directeur adjoint et veiller à un bon équilibre entre les corps de DH, D3S et d'Attachés d'administration hospitalière (AAH)".

Aucun "plan caché" sur la fusion DH-D3S

Pour sa part, François-Xavier Selleret a exclu tout "plan caché" sur ce projet de fusion DH-D3S, quand bien même ce soit le ministère lui-même qui ait remis ce thème sur le tapis (lire notre brève du 24/02/2012). Et de plaider pour "une vision partagée [et] dépassionnée" du sujet à travers "une approche très sereine" de la vision de ces métiers et de leur démographie. Par ailleurs, après le revers enregistré fin 2011 au dernier scrutin syndical, qui a vu le SYNCASS-CFDT détrôner le SMPS sur la globalité des trois corps de direction (DH, D3S et DS) et le talonner sérieusement sur les seuls DH (lire notre article du 31/10/2011), Christian Gautier a insisté, à l'occasion de son congrès d'intronisation, sur "la nécessaire évolution" du syndicat. Certes, le syndicat restant majoritaire chez les DH, "historiquement, notre force", la continuité reste de mise sur nombre de sujets mais une organisation du travail "collégiale et responsabilisée" va toutefois voir le jour en interne, structurée par pôles clairement identifiés pour chacune des grandes évolutions à venir (métier, parité, financement...). Enfin, le renouvellement générationnel est également poussé de l'avant pour que le SMPS se fasse source de propositions sur "certaines conceptions traditionnelles voire traditionnalistes" de l'exercice des métiers de direction : promotion de la parité, temps partiel ou du congé parental pour hommes et femmes, etc.

Thomas Quéguiner

Investissements hospitaliers : la DGOS plaide pour un nouveau modèle de pilotage

À l'occasion de son discours, François-Xavier Selleret a souhaité que soit défini un nouveau modèle de pilotage des investissements hospitaliers pour pallier le contexte de restriction des finances publiques. "Nous avons beaucoup investi et pas nécessairement de façon justement proportionnée", a insisté le DGOS. Au passage, il a laissé entendre que la création de la banque publique à même d'assurer l'investissement et la trésorerie des collectivités locales et des hôpitaux ne serait pas opérationnelle avant fin 2012-début 2013. Enfin, lisant un message de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, le directeur de la DGOS a indiqué qu'une concertation "spécifique" serait menée sur l'activité libérale à l'hôpital dans le cadre des discussions sur l'encadrement des dépassements d'honoraires.

T.Q.

 

 

http://abonnes.hospimedia.fr/articles/christophe_gautier_prend_les_renes_du_smps_au_nom_de_la_specificite_des_metiers_hospitaliers?f=AQN220612&u=U0000061862&s=5231f8ea645f7cc7f934cfe1a9ef562b&utm_source=abonnes&utm_medium=email&utm_campaign=aq120622

PRESSE Montpellier : May Morris, Traqueuse de cellules cancereuses

Vu sur 20minutes.fr

La biologiste a fait des découvertes sur le cancer du poumon

«Sans ce financement, le projet n'aurait pas pu être développé. Aujourd'hui en France, un chercheur ne travaille que si son programme reçoit des aides. » May Morris, docteur en biologie au Centre de recherche en biochimie macromoléculaire (CNRS et Universités Montpellier II et III) présente pourtant des travaux qui pourraient changer la donne en matière de traitements apportés aux cancers du poumon, du mélanome mais aussi de l'hépatite et du Sida.

Rayonnement international
Sans les 50 000 € apportés par la fondation Arc, remis officiellement mardi à Montpellier, l'unité de recherche pilotée par May Morris n'aurait pas pu avancer. « Nous avons reçu la somme l'an dernier, ce qui nous a permis de valider en laboratoire nos découvertes préliminaires ». D'une durée de deux ans, ce projet financé uniquement par les dons passe désormais à la phase d'expérience in vivo.

 

Lire la suite :

Prix de l’Entreprenariat aux dernières Victoires de la Réussite

Les Victoires de la Réussite

Lien vers la vidéo du Prix de l’Entreprenariat aux dernières Victoires de la Réussite, remis par Bernard Delran.

http://www.clubdes500.com/vdr/VDR%202010%20-%20Prix%20de%20l'entreprenariat.avi

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Lancement du "Tour de France des Professions Libérales" à Montpellier

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

log unaplL’UNAPL LANCERA OFFICIELLEMENT, LE 11 MARS PROCHAIN,

A MONTPELLIER,

LE « TOUR DE FRANCE DES PROFESSIONS LIBERALES »

 

 

Lire la suite...

16 décembre 2010/ La MPL aux Victoires de la Réussite

Decembre 2010

Le Club des 500 Magazine remets son prix des Victoires de la Réussite.

Au palmarès un Prix de la Maison des Professions Libérale

Lire la suite...

CP 04/03/2011/ CICF/ Un catalan va présider la région Languedoc Roussillon … à la CICF

CICF-logo-200Communiqué de presse  vendredi 4 mars 2011

Un catalan va présider la région Languedoc Roussillon … à la CICF

Réunie en Assemblée Générale le 2 Mars dernier à Montpellier, celle-ci a enregistré la volonté du président sortant d’écourter son mandat.

Lire la suite...

s'inscrire à la newsletter

e-liberal actus

illustrSoinsDent

Soins dentaires

 

La prévention et les soins reculent.

Le recours de dernière minute se généralise alors que risques et conséquences pour l'organisme sont conséquents.

 

En ligne,

l'enquête de l'URPS Chirurgiens-Dentistes LR

 

Pour identifier et améliorer l'offre de soin et la communication sur l'accès aux soins

 

Merci de participer et de diffuser le plus largement possible cette enquête autour de vous.

Le mois dernier Novembre 2018 Le mois prochain
D L Ma Me J V S
week 44 1 2 3
week 45 4 5 6 7 8 9 10
week 46 11 12 13 14 15 16 17
week 47 18 19 20 21 22 23 24
week 48 25 26 27 28 29 30