humeur : Patate chaude et chamboule-tout

Mars 2014 : municipales. Septembre 2014, sénatoriales. 2015, « cantonales » rebaptisées « départementales » avec un  scrutin majoritaire à deux tours binominal (homme-femme)….  Entre jeu de la patate chaude (qui élimine le joueur aux mains pleines quand la musique stoppe) et jeu du chamboule-tout (ces pyramides de boîtes de conserve à dégommer pour gagner qui un nounours, qui un masque de Zorro), la politique a des airs de cour de récré. A gauche, Damien Alary a récupéré la patate chaude de l’union de la… nîmoise. A droite, le chamboule-tout éclaircit les rangs. Petite cuisine des grands et cuisine des petits en amont des scrutins ne sont pas une nouveauté, alors pourquoi tant de haine alors que  la donne autant que les enjeux ont changé. Mais ça, on n’en parle pas. Non-cumul des mandats, selon les mandats cumulés… Des communes aux compétences restreintes phagocytées par des communautés de communes aux conseils restreints et dorénavant élus, et enfin des métropoles légères, ciblées et associatives… Quant aux cantonales, vidées de leur substance par la régionalisation de l’assemblée, on se demande où est l’enjeu. A se demander parfois si les candidats le savent eux-mêmes.  SV

 

s'inscrire à la newsletter

e-liberal actus

illustrSoinsDent

Soins dentaires

 

La prévention et les soins reculent.

Le recours de dernière minute se généralise alors que risques et conséquences pour l'organisme sont conséquents.

 

En ligne,

l'enquête de l'URPS Chirurgiens-Dentistes LR

 

Pour identifier et améliorer l'offre de soin et la communication sur l'accès aux soins

 

Merci de participer et de diffuser le plus largement possible cette enquête autour de vous.

Le mois dernier Juillet 2018 Le mois prochain
D L Ma Me J V S
week 27 1 2 3 4 5 6 7
week 28 8 9 10 11 12 13 14
week 29 15 16 17 18 19 20 21
week 30 22 23 24 25 26 27 28
week 31 29 30 31