La pêche aux emplois d’avenir continue

w-in-emplois avenir cg-P1110343

Le 29 mai, le conseil général et le préfet ont signé 4 conventions-cadres ; un prélude à « 230 contrats à venir » indique Damien Alary, président du conseil général, soit une enveloppe de 347 500€/an…

Marouan Afkour (25 ans, sans diplôme), Damien Allier (25 ans, BEP carrières sanitaires et sociales) et Jean-Philipe Pessina (27 ans, BEP métiers hôtellerie et restauration, handicapé) sont employés administratifs ; Said Kaddouri (21 ans, CAP béton armé) lui est maçon. Trois ans avec contrat de travail, salaires, formations… de quoi renouer avec de vrais projets, se loger, voire fonder une famille…

20% de l’objectif

Malgré des dispositions avantageuses (prise en charge à 75% par l’Etat), les emplois d’avenir peinent à s’imposer. Le dispositif, (avec des contrats ramenés de 3 à 1 ans, pour les 16 à 25 ans, particulièrement sans formation ou jusqu’à 27 ans en situation de handicap), vise les collectivités, administrations, associations ; mais la formule est confrontée tant au contexte de diminution des dotations et subventions qu’au calendrier électoral. Une signature en forme d’appel donc, pour inciter à un comportement citoyen envers les jeunes. Sur le dispositif gouvernemental des « 100 000 emplois d’avenir », le Gard dispose d’une enveloppe permettant de signer 1157 contrats cette année « nous n’en sommes qu’à 230 » explique Hugues Bousiges « alors que nous devrions en avoir au moins 470 de signés, comment pouvons-nous rater cette chance ? ». 10 166 jeunes sont demandeurs d’emploi, 7 101 n’ont eu aucun emploi depuis 6 mois. Alès a prévu 60 emplois d’avenir. A Nîmes, « c’est à l’étude » indique le service communication.

SV

 

 

12.500 emplois d’avenir dans le secteur des personnes âgées

Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, a signé le 30 mai avec la CNSA et quatre OPCA des conventions prévoyant des actions de formation et d’accompagnement pour les jeunes embauchés dans le cadre des emplois d’avenir. L’opération « 1 EHPAD, 1 emploi d’avenir » devrait encourager les maisons de retraite médicalisées à recruter des jeunes en emplois d’avenir. Les 7 217 maisons de retraite médicalisées représentent la perspective de 7 250 emplois d’avenir. Le secteur de l’aide à domicile des personnes âgées s’engage pour  5 250 emplois d’avenir. Le secteur porterait donc 8% de l’objectif fixé par le gouvernement.

s'inscrire à la newsletter

e-liberal actus

illustrSoinsDent

Soins dentaires

 

La prévention et les soins reculent.

Le recours de dernière minute se généralise alors que risques et conséquences pour l'organisme sont conséquents.

 

En ligne,

l'enquête de l'URPS Chirurgiens-Dentistes LR

 

Pour identifier et améliorer l'offre de soin et la communication sur l'accès aux soins

 

Merci de participer et de diffuser le plus largement possible cette enquête autour de vous.

Le mois dernier Octobre 2019 Le mois prochain
D L Ma Me J V S
week 40 1 2 3 4 5
week 41 6 7 8 9 10 11 12
week 42 13 14 15 16 17 18 19
week 43 20 21 22 23 24 25 26
week 44 27 28 29 30 31

e-marches publics